Quand tout sera privé, on sera privé de tout !

Face à un second tour néfaste, petite réflexion nocturne…

Quand je vois des gens du camp humaniste vouloir voter pour le R-Haine au second tour, je pense qu’ils se trompent de combat en voulant voter MLP… avec elle c’est la criminalisation des syndicats qui arrive, c’est un blanc seing aux réactionnaires, c’est la société de la ségrégation, et j’en passe. L’extrême droite, reste l’extrême droite… avec son flot de malheur… n’oublions pas qu’Hitler est arrivé au pouvoir en étant élu. L’Histoire ne doit jamais être mise de côté. Ce n’est pas au R-Haine qu’il faut imposer une cohabitation, car dans tout les cas elle mettra à son œuvre néfaste en route bien avant les législatives, elle ne se contentera pas des « dossiers courants ».

Certes Macron on le combat depuis 5 ans et on continuera s’il le faut. Mais c’est pas en ayant les forces obscures au pouvoir qu’on pourra se battre aux les législatives. N’oublions pas qu’elle exècre le parlement et veut s’en passer.

Après chacun ses choix, personnellement mon bulletin de vote du second tour est déjà prêt, et qu’entre la peste et le choléra je ne choisirai pas ! De plus si des nôtres votent pour la Haine, cela brouillera et notre message et notre combat pour les temps à venir.

Je ne rappellerai que quelques mots de notre candidat Jean-Luc Mélenchon au soir du premier tour :

« Je connais votre colère. Ne vous abandonnez pas à ce qu’elle vienne à vous faire commettre des erreurs qui seraient définitivement irréparables. Tant que la vie continue, le combat continue ! »

Mais aussi

« Les batailles arrivent devant vous. Ne commettons pas l’erreur de nous fourvoyer à peine entrés sur le chemin. Nous savons pour qui nous ne voterons jamais. Et pour le reste, faites comme je vous l’ai dit il y a cinq ans. Vous souvenez-vous qu’il y a eu quelques dégâts après notre déclaration ? Pour qui prendrait-on les Français ? Ils sont incapables de savoir quoi faire ? Ils sont capables de décider ce qui est bon pour le pays. Jamais nous ne perdrons notre confiance dans la démocratie. Donc vous ne devez pas donner une voix à madame Le Pen.Alors je le sais bien, je répète parce que des fois, il arrive que même quand je dis les choses, c’est comme si je ne les avais pas dites. Alors je recommence à cet endroit du film : il ne faut pas donner une seule voix à madame Le Pen. Il ne faut pas donner une seule voix à madame Le Pen. Il ne faut pas donner une seule voix à madame Le Pen. Voilà, je crois que le message pour cette partie a été entendu. ».

Il ne faut pas, même si on a craché du sang pendant 5 ans, se fourvoyer dans les affres de l’Histoire, la laissant se répéter, en votant pour la Haine ! Si on veut être cohérents avec ce qu’on défend, il ne faut pas lui donner nos voix !Je les juge pas, je ne dis que le fond de ma pensée et ce que je juge être de la cohérence politique dans notre combat qui fait porter à tant d’entre nous le petit triangle rouge si chargé de sens…

En écrivant ces mots, je pense aux morts de Châteaubriant, le 22 octobre 1941, je pense aux victimes de la raffle du Vel-d’hiv, je pense à tant des nôtres passé à Buchenwald, à Dachau, à Rawa-Ruska… tous ces syndicalistes, ces résistants, qui ont laissé leur vie dans la lutte pour l’humanité, mais aussi pour toutes ces populations exterminées sur l’hôtel de la Haine a l’état brut…

Nos actions et nos choix peuvent avoir des conséquences qu’on n’imagine pas, et qui feraient retourner dans leur tombes nos anciens qui ont mené une lutte acharnée contre les forces obscures fascistes.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 4 618 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :